Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Welcome to my blog

Première semaine en Australie

13 Juillet 2013

Voilà une semaine que je suis en Australie il est temps de faire un petit compte rendu.

Je suis arrivé a Cairns vendredi dernier après un voyage de 3 jours assez éprouvant.  Pendant une escale j'avais réservé une auberge de jeunesse ( backpaker ) pour 3 nuits, après avoir remonté mon vélo devant l'aéroport je me suis donc dirigé directement vers mon hébergement et je suis tombé dessus sans même le cherchet.

C'est un joyeux bordel, les bâtiments sont un peu délabrés mais l'ambiance a l'air bonne et c'est un des lieux les moins chers, je paye moins de 15 € la nuit et coup de chance pour le même prix je me retrouve dans une chambre pour 2 au lieu d'un dortoir.

En ville j'achète quelques provisions et un forfait mobile, 20 € pour 45 jours, 5go de data et du crédit pour les appels ! Mieux que free mobile!

Le soir c'est bbq a volonté pour 3 € au backpaker et c'est l'occasion de faire connaissance avec les habitants autour d'un verre de "goone" c'est du vin doux pas cher en cubi, en france on dirait de la villageoise.

Il y a beaucoup de français, allemands, anglais, canadiens etc, ici le profil est souvent le même,  des jeunes dans la vingtaine,  qui viennent en Australie avec un visa de 1an permettant de travailler,  beaucoup restent donc des semaines ou des mois dans la même auberge pour essayer de trouver un boulot afin de renflouer les caisses.

Il y a aussi un française cyclo randonneuse,  elle vient de finir 8 mois de voyage en Asie, comme les autres elle est là pour trouver un un boulot et donc remplir le compte en banque pour continuer.

A côté de leur voyage le mien ressemble a un sprint, dans 3 mois je serais de retour en france après avoir parcourus 2 ou 3 pays.

La soirée se poursuit très tard malgré le décalage horaire et le manque de sommeil...

Le samedi le réveil est difficile,  comme souvent l'alcool bon marché laisse un souvenir amer le lendemain.

Le soleil est bien là,  il fait environ 25, c'est pas mal pour passer l'hiver.

J'achète un rechaud, cette fois un tout petit, je n'ai pas regretté mon choix quand j'ai refais mes sacs 2 jours plus tard!

Un tour a la plage de cairns, c'est une immense piscine avec du sable et de l'eau de mer, et oui ici pas de vraie plage, juste de la boue !

De retour au backpaker c'est de nouveau l'heure de l'apéro, je réserve une journée de plongée sur la grande barrière de corail pour le lendemain et jure de passer une soirée tranquille pour être en forme...

Je me couche peu avant 3h... a 7h je n'entends pas mon réveil,  c'est mon colloc qui me réveille,  je pars en courant a l'embarcadère et j'arrive a temps pour le plateau de fruits frais, malheureusement je ne vais pas les garder longtemps dans mon estomac, j'ai le mal de mer... première fois que ça m'arrive...

Je profite quand même bien de la journée et du snorkling parmis les poissons tropicaux et les coraux.

La soirée est assez tranquille mais mon colloc a une intoxication alimentaire, il revient dans la chambre après 10min d'absence s'effondre au sol et me dit d'appeler les urgences, en fait il avait carrément perdus connaissance quelques minutes dehors... le reste de la nuit sera plus calme, extinction des feux a 3h quand même...

Lundi il pleut et c'est là que je me rends compte qu'il n'y a rien a faire a cairns... le soir c'est soirée costumé, certains achète quelques trucs, je ne veux pas encore m'encombrer, j'improvise avec ce que j'ai.

Après le traditionnel apéro au goone et un rapide repas direction un pub de la ville, bonne ambiance jusqu'à ce qu'un français se retrouve amoché dans une bagare, fin de soirée aux urgences pour lui, au camp de base poir nous, on vas l'attendre jusqu'à 5h du matin...

Mardi il pleut toujours, encore une journée a rien faire, je me rends vraiment compte que je ne suis pas là pour ça,  en 4 jours je n'ai rien "decouvert", j'ai surtout sympathisé avec  des français (c'est toujous sumpa) et je n'ai pas discuté avec un seul australien.... il faut que je prenne la route !

Mardi c'est le départ direction le nord, 2 jours de route pour atteindre la fin de la route ou plutôt le début pour moi.

Première étape de 60km, le temps change très vite, il passe du soleil a la pluie en 5 min pour revenir au soleil etc la route est assez chargée,  il faut rouler a gauche., prendre les rond point a l'envers,  les intersections etc.

J'arrive a Port Douglas,  jolie station balnéaire,  je trouve un packpaker, 12 € pour planter ma tente dans un recoin, toujours le même type de client, je suis un peu malade et je n'ai pas envie de sociabiliser, je passe la soirée a bouquiner.

Jeudi direction la grande forêt humide, Daintree forest,  après 50km dans les plantations de cannes a sucre et de banane je prends un petit ferry et là je rentre dans la Jungle, oui pour moi c'est la jungle, je suis heureux de me trouver là sur mon vélo,  je retrouve le but de mon voyage,

la route passe par dessus une colline,  pas très haute mais l'inclinaison est démente,  la route est étroite et sinueuse,  il pleut averse, bref c'est intense, sur 3km de montée j'ai du faire 4 ou 5 pauses, a chaque fois a bout de souffle !

Je ne sais pas si c'est ma petite forme ( je couve toujours un truc), la route ou l'air chargé d'humidité, surement l'ensemble mais j'ai de mal a trouver mon souffle.

J'arrive enfin a Cap tribulation, ce n'est même pas un hameau, juste une boutique et 2 ou 3 hôtels/camping, je choisi le moins cher,  8 €, il est simple mais avec une piscine.

La nuit les chauve-souris géantes sont de sortie ainsi qu'un tas d'animaux qu'on entends mais qu'on ne voit pas...

Au millieu de la nuit je surprendrai une espèce de kangourou de la taille d'un lapin.

Je reste une journée de plus pour découvrir ce coin qui ressemble au bout du monde, c'était un peu le cas jusqu'en 1981, avant qu'ils ouvrent une piste dans la forêt pour rejoindre une autre route.

J'en profite pour manger un burger de crocodile, bof le goût est entre celui du poulet et d'un poisson blanc assez fade.

Samedi c'est un peu mon vrai départ,  maintenant direction le sud jusqu'à sydney ! Je connais la route mais la forêt est toujours impressionnante,  la colline est moins raide dans ce sens, et après une pause pour manger un excellent burger je finis les 30km pour arriver dans le même backpaker que 2 jours auparavant.

Une de mes voisines de tente me salue en me disant, tiens le voyageur est de retour... puis me demande pourquoi je voyage à vélo et pas en voiture?

En 2 phrases elle a résumé mon ressenti au sujet des packpaker présents ici, ils ne voyageant pas vraiment, en tout cas pas comme moi je l'entends et eux ne comprennent surement pas l'intérêt de mon voyage non plus.

J'espère que ça vas changer et que j'arriverai a partager ma vision des choses.

Voilà pour ce soir, vous avez une bonne dose de lecture !

Partager cet article

Commenter cet article