Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Welcome to my blog

Articles récents

Déjà la fin...

23 Juillet 2013

moi, je crois que j'ai dépassé mon seuil de tolérance a la solitude qu'impose ce genre de voyage.

Lire la suite

Première semaine en Australie

13 Juillet 2013

Voilà une semaine que je suis en Australie il est temps de faire un petit compte rendu.

Je suis arrivé a Cairns vendredi dernier après un voyage de 3 jours assez éprouvant.  Pendant une escale j'avais réservé une auberge de jeunesse ( backpaker ) pour 3 nuits, après avoir remonté mon vélo devant l'aéroport je me suis donc dirigé directement vers mon hébergement et je suis tombé dessus sans même le cherchet.

C'est un joyeux bordel, les bâtiments sont un peu délabrés mais l'ambiance a l'air bonne et c'est un des lieux les moins chers, je paye moins de 15 € la nuit et coup de chance pour le même prix je me retrouve dans une chambre pour 2 au lieu d'un dortoir.

En ville j'achète quelques provisions et un forfait mobile, 20 € pour 45 jours, 5go de data et du crédit pour les appels ! Mieux que free mobile!

Le soir c'est bbq a volonté pour 3 € au backpaker et c'est l'occasion de faire connaissance avec les habitants autour d'un verre de "goone" c'est du vin doux pas cher en cubi, en france on dirait de la villageoise.

Il y a beaucoup de français, allemands, anglais, canadiens etc, ici le profil est souvent le même,  des jeunes dans la vingtaine,  qui viennent en Australie avec un visa de 1an permettant de travailler,  beaucoup restent donc des semaines ou des mois dans la même auberge pour essayer de trouver un boulot afin de renflouer les caisses.

Il y a aussi un française cyclo randonneuse,  elle vient de finir 8 mois de voyage en Asie, comme les autres elle est là pour trouver un un boulot et donc remplir le compte en banque pour continuer.

A côté de leur voyage le mien ressemble a un sprint, dans 3 mois je serais de retour en france après avoir parcourus 2 ou 3 pays.

La soirée se poursuit très tard malgré le décalage horaire et le manque de sommeil...

Le samedi le réveil est difficile,  comme souvent l'alcool bon marché laisse un souvenir amer le lendemain.

Le soleil est bien là,  il fait environ 25, c'est pas mal pour passer l'hiver.

J'achète un rechaud, cette fois un tout petit, je n'ai pas regretté mon choix quand j'ai refais mes sacs 2 jours plus tard!

Un tour a la plage de cairns, c'est une immense piscine avec du sable et de l'eau de mer, et oui ici pas de vraie plage, juste de la boue !

De retour au backpaker c'est de nouveau l'heure de l'apéro, je réserve une journée de plongée sur la grande barrière de corail pour le lendemain et jure de passer une soirée tranquille pour être en forme...

Je me couche peu avant 3h... a 7h je n'entends pas mon réveil,  c'est mon colloc qui me réveille,  je pars en courant a l'embarcadère et j'arrive a temps pour le plateau de fruits frais, malheureusement je ne vais pas les garder longtemps dans mon estomac, j'ai le mal de mer... première fois que ça m'arrive...

Je profite quand même bien de la journée et du snorkling parmis les poissons tropicaux et les coraux.

La soirée est assez tranquille mais mon colloc a une intoxication alimentaire, il revient dans la chambre après 10min d'absence s'effondre au sol et me dit d'appeler les urgences, en fait il avait carrément perdus connaissance quelques minutes dehors... le reste de la nuit sera plus calme, extinction des feux a 3h quand même...

Lundi il pleut et c'est là que je me rends compte qu'il n'y a rien a faire a cairns... le soir c'est soirée costumé, certains achète quelques trucs, je ne veux pas encore m'encombrer, j'improvise avec ce que j'ai.

Après le traditionnel apéro au goone et un rapide repas direction un pub de la ville, bonne ambiance jusqu'à ce qu'un français se retrouve amoché dans une bagare, fin de soirée aux urgences pour lui, au camp de base poir nous, on vas l'attendre jusqu'à 5h du matin...

Mardi il pleut toujours, encore une journée a rien faire, je me rends vraiment compte que je ne suis pas là pour ça,  en 4 jours je n'ai rien "decouvert", j'ai surtout sympathisé avec  des français (c'est toujous sumpa) et je n'ai pas discuté avec un seul australien.... il faut que je prenne la route !

Mardi c'est le départ direction le nord, 2 jours de route pour atteindre la fin de la route ou plutôt le début pour moi.

Première étape de 60km, le temps change très vite, il passe du soleil a la pluie en 5 min pour revenir au soleil etc la route est assez chargée,  il faut rouler a gauche., prendre les rond point a l'envers,  les intersections etc.

J'arrive a Port Douglas,  jolie station balnéaire,  je trouve un packpaker, 12 € pour planter ma tente dans un recoin, toujours le même type de client, je suis un peu malade et je n'ai pas envie de sociabiliser, je passe la soirée a bouquiner.

Jeudi direction la grande forêt humide, Daintree forest,  après 50km dans les plantations de cannes a sucre et de banane je prends un petit ferry et là je rentre dans la Jungle, oui pour moi c'est la jungle, je suis heureux de me trouver là sur mon vélo,  je retrouve le but de mon voyage,

la route passe par dessus une colline,  pas très haute mais l'inclinaison est démente,  la route est étroite et sinueuse,  il pleut averse, bref c'est intense, sur 3km de montée j'ai du faire 4 ou 5 pauses, a chaque fois a bout de souffle !

Je ne sais pas si c'est ma petite forme ( je couve toujours un truc), la route ou l'air chargé d'humidité, surement l'ensemble mais j'ai de mal a trouver mon souffle.

J'arrive enfin a Cap tribulation, ce n'est même pas un hameau, juste une boutique et 2 ou 3 hôtels/camping, je choisi le moins cher,  8 €, il est simple mais avec une piscine.

La nuit les chauve-souris géantes sont de sortie ainsi qu'un tas d'animaux qu'on entends mais qu'on ne voit pas...

Au millieu de la nuit je surprendrai une espèce de kangourou de la taille d'un lapin.

Je reste une journée de plus pour découvrir ce coin qui ressemble au bout du monde, c'était un peu le cas jusqu'en 1981, avant qu'ils ouvrent une piste dans la forêt pour rejoindre une autre route.

J'en profite pour manger un burger de crocodile, bof le goût est entre celui du poulet et d'un poisson blanc assez fade.

Samedi c'est un peu mon vrai départ,  maintenant direction le sud jusqu'à sydney ! Je connais la route mais la forêt est toujours impressionnante,  la colline est moins raide dans ce sens, et après une pause pour manger un excellent burger je finis les 30km pour arriver dans le même backpaker que 2 jours auparavant.

Une de mes voisines de tente me salue en me disant, tiens le voyageur est de retour... puis me demande pourquoi je voyage à vélo et pas en voiture?

En 2 phrases elle a résumé mon ressenti au sujet des packpaker présents ici, ils ne voyageant pas vraiment, en tout cas pas comme moi je l'entends et eux ne comprennent surement pas l'intérêt de mon voyage non plus.

J'espère que ça vas changer et que j'arriverai a partager ma vision des choses.

Voilà pour ce soir, vous avez une bonne dose de lecture !

Lire la suite

L'heure du bilan

26 Juin 2013 , Rédigé par Bastien

Voila une semaine que je suis en France et que j'ai quitté les USA.

Il est temps de faire un petit bilan sur ces presque 3 mois et presque 6000km passés dans ce grand et beau pays.

Car oui c'est beau mais la France aussi, par contre c'est surtout grand.

Quand en France on a la dune du Pilat là bas c'est 150km non stop de dunes.

Quand on a la camargue, ils ont la Floride.

Quand on a une Twingo, ils ont un Humer.

Plus sérieusement, on me demande souvent ce que j'ai préféré, alors clairement c'est impossible de choisir, j'ai la chance d'avoir parcouru 9 états différents, vu des centaines des plages, des iles, des routes, des montagnes etc

Mais je peux quand même dire que ce que j'ai préféré c'est les rencontres !

Après avoir vu 10 immenses plages de sable fin, 100 criques escarpées et 1000 fast food j'ai finis par être presque blasé (pourtant dieu sait que j'aime les Fast food) par contre les personnes sont toujours différentes et attachantes, jusqu’à mes derniers jours a Los Angeles que j'ai passé avec des gens super !

Donc voila ce bilan des Usa est plus un remerciement, un hommage aux personnes qui m'ont aidé, hébergé et encouragé sur la route.

J'ai passé 79 jours là bas, j'ai été hébergé 50 fois !

C'est juste incroyable, 37 personnes, familles différentes m'ont accueillis à bras ouverts sans rien attendre en retour, juste pour le plaisir de partager un moment et ma petite aventure.

Je vais donc tous les citer car ils le méritent, je risque de faire des erreurs dans l’orthographe des noms,je ne cite qu'une personne car citer les familles couples etc c'est galère, parfois c'est juste un pseudo mais le cœur y est :

Par ordre chronologique :

Bruno - Miami

Scott - Fort Meyers Beach

Natalie - Bonita spring

Jimmy - Port charlotte

Richard - Perry

Lesa - Crawfordville

Susie - Fernandina beach

Hannah - Brunswick

Lynn - Beaufort

Mia - Myrtle beach

Kristen - Jacksonville

Dawn - Washington

Bill - Virginia Beach

Anthony - Gaithersbourg

Vanessa - Seattle

Pat - Anacortes

Paige - Eastbound

Larye - Shelton

Shane - Aberdeen

Buddy - Astoria

Mark - Baycity

Brian - Yachats

Steve - Orick

Kathy - Eureka

Kinetic Racers - "Crazy place"

Kit - Eureka

Jim - Santa Rosa

Nathan - San francisco

Alexander - Oakland

Adam - Montara

Paula - Santa cruz

Jacob - Monterey

Alysson - San luis obispo

Kevin - Santa Barbara

Timoteo - Ventura

Dona - Los angeles

Léo - Los angeles

Voila, ils méritent tous un gros High Five, un big Up et un Thumb up !

Merci à tous, vous êtes tous les bienvenus chez moi.

Pour vous mes compatriotes français, si vous avez envie de partir faire un petit tour en vélo aux Usa, foncez, les routes ne sont pas plus dangereuses qu'ici, souvent mieux équipées, les conducteurs sont zen sur la route et ce n'est pas forcement très cher, bref que du positif.


.

Lire la suite

Les derniers jours aux USA

26 Juin 2013 , Rédigé par Bastien

Après Monterey j'ai continuer a longer la cote, je traverse donc du nord au sud une région nommée Big Sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Big_Sur, les montages hautes et très proches de l'océan créent un micro climat humide propice au développement d'une foret, ce n'est pas le cas dés les montagnes franchies. Pas mal mais ça n'égale pas les redwood.

Sur la route qui dit montagne dit dénivelé, ces journées sont donc assez physiques.

Au camping je rencontre 2 américains a vélos, ils descendent jusqu'à San Diego, il y a aussi un allemand qui vient de traverser les états du sud, texas arizona etc ils est étonné par le froid de la cote...

Le lendemain je continue vers le sud mais bifurque un peu vers l’intérieur des terres jusqu'a San luis obispo, j'arrive tôt, et oui j'ai diminuer les étapes car j'ai le temps et je profite du soleil et des visites.

Je recroise les deux américains en ville, on partage un pichet de bière dans la brasserie du coin, ici il y a des petites brasseries partout.

Le soir je suis hébergé en ville, visite d'une expo d'art puis restau mexicain, encore une bonne petite soirée.

Le lendemain je continue dans les terres en direction d'un lac, la température est beaucoup plus élevée, il suffit de s’éloigner de 20km de l'océan pour gagner des degrés.

Je passe 2 jours dans le camping au bord du lac, on ne peux pas s'y baigner car c'est une réserve d'eau potable, mais il y a une piscine au camping, les joies du far niente !

Première fois que je me baigne depuis la floride !

Je passe les 2 jours suivants a Santa Barbara, c'est vraiment une ville sympa, grande rue commerçante et belle plage, c'est pas mal !

Maintenant la route est plate, je m’arrête a Ventura, j'arrive très tot 11h du matin ! J'a donc le temps d'aller voir un film au ciné et de traîner a la plage mais si le temps n'est pas au top.

Puis voila la dernière étape, direction Los Angeles, je traverse Malibu, rien d’exceptionnel, même la plage n'est pas folle, j'arrive a Venice Beach, là la plage est beaucoup plus sympa, la piste cyclable serpente au milieu du sable, je ne vais pas vous décrire les trucs touristique soit vous connaissez, soit google peut vous aider !

En tout cas je roule tranquillement et profite du soleil de l'endroit comme un simple touriste.

J'arrive enfin a LA, je trouve une parfaite voie verte qui remonte le long du canal et me conduit presque a destination, je suis hébergé pour 2 nuits dans un beau quartier pas trés loin de beverly hills et de Hollywood.

Comme souvent je suis accueilli très chaleureusement et la maîtresse de maison me fait faire un tour des environs en voiture.

Le lendemain (samedi) sera partagé entre une visite de musée et hollywood boulevard et le soir bbq pour bien finir cette journée.

Dimanche je fais le touriste, studio universal et l'observatoire de LA qui permet d'avoir un super point de vue sur toute la ville.

Le soir je change de lieu, cette fois je suis accueilli par Leo et Elyce, ils sont hyper sympa et mon voyage les font un peu rêver.

Le soir restau mexicain j'explique mon programme pour le lendemain, mon dernier jour et Léo décide de ne pas bosser pour profiter de cette dernière journée avec moi, trop cool.

Donc lundi on roule le long de la plage jusqu'au sud de LA, les plus belles plages sont là !

Ensuite je fête la fin de mon voyage avec une baignade, la première et la dernière dans l'océan ! Il n'est pas su froid que ça ici.

Je fais quelques courses chez Walmart histoire de ramener des babioles qu'on ne trouve pas en France.

Dernière soirée et dernier burger ! pas mal pour une fois les oignons sont caramélisés, c'est bien mieux.

Mardi le départ, coup de chance Léo peut me poser a l'aéroport.

Il avait aussi récupéré un carton pour mon vélo avant mon arrivée, vraiment top ce Léo.

Je paye les 150$ prévus pour ce surplus de bagage et hop c'est le départ.

14h d'avion plus tard me voila a Lyon, il fait hyper chaud !

Depuis je cours a droite a gauche, j'essaye de voir la famille et les amis, surtout je suis allé au mariage d'un très bon pote, à la base c'est pour ça que je suis repassé par la France et ça valait le coup ! Et finalement c'est bon de faire une petite pause.

Je suis rentré depuis pile une semaine et dans une semaine je serai dans l'avion en direction de L'australie !

Lire la suite

Californie la suite

7 Juin 2013

Californie, la suite.

Ce n'est pas 2 jours mais 3 que j'ai rattrapé,  ce troisième jour était comme les précédents,  sur une route sinueuse et jamais plate, enfin jusqu'à 14h, là j'ai eu confirmation que je pouvais passer la nuit chez Jim à Santa Rosa, donc je me suis éloigné de la côte en suivant la russian river valey, il suffit de quelques km pour que la température monte vraiment, les vignes ont aussi fait leur apparition. 

J'ai donc passé la soirée a Santa Rosa, à discuter vélo et voiture avec Jim, il a 2 voitures de collection,  dont une en restauration.

Le lendemain, vendredi direction San Francisco,  je pensais être proche donc j'ai passé la matinée a faire des lessives et des courses mais en fait j'ai du faire 90km dans l'après midi et la routes plate avait disparu...mais la route est sympathique,  il fait chaud, parfait.

En roulant je discute avec un américain qui vit a Paris,  il est là pour un mariage, il me fait visiter Farfax, on croise aussi la fille de Gary Fisher,  le père du vtt.

Enfin j'arrive a San Francisco par le fameux pont,  la température tombe de 10 degrés et le vent edt fort, je me dirige vers mon hébergement du soir, une belle maison victorienne caractéristique de SF. De mon lit j'aperçois le pont.

Soirée sympa,  restau japonais puis une crêpe, il y a 20min de queue pour une crêpe,  avis a ce qui veulent monter une affaire aux usa.

Samedi je vais déposer mes sacs chez Alexander,  un français qui vit a oakland, une ville de l'autre côté de la baie, ici on peut prendre le Bart (genre de rer) avec le vélo.

Je vais passer 2 nuits dans sa coloc, parfait pour visiter SF.

Je me balade donc dans la ville et comme d'habitude je course un bus de touriste pour aller directement aux bons endroits, je descends ka fameuse lombard street et je me balade un peu partout.

Le soir on vas a une fête organiser sur la plage, un "bone fire", la coloc de alex bosse pour couchsurfing, un des sites que j'utilise pour trouver des hôtes, drôle de coïncidence.

Dimanche Brunch puis petit tour a Sf, je monte en haut de twin peaks, la coline qui surplombe toute la ville.

Lundi je fais mes bagages et retourne en ville, je visite alcatraz, la fameuse prison, c'est une visite assez intéressante,  pour 30 $ ça vaut le coup.

Ensuite je reprends la route toujours vers le sud et je retrouve des nouveaux hôtes,  un couple très sympa, elle parle français mais n'ose pas essayer.... Une bière, un film, bonne petite soirée.

Mardi direction Santa cruz, la fameuse station balnéaire,  sur la route je traverse d'immense champs de fraise, choux etc, c'est surtout des mexicains qui travaillent aux champs.

Je longe une ancienne voie ferrée pendant 100km sur deux jours, ça serait une parfaite voie verte, c'est frustrant.

Je casse 2 rayons sur ma roue arrière,  je trouve donc un bike shop a Santa Cruz,  c'est un suisse français qui me reçoit ! Parfait c'est plus simple.

Il me prête un beach bike le temps de la réparation,  je visite donc la ville, la fameuse plage et son parc d'attraction.

2 autres rayons se cassent a la réparation. .. j'insiste pour qu'ils finissent car je veux pas racheter un roue, j'espère que ça tiendra jusqu'à LA, je racheterai une paire a Lyon.

Je retrouve mes hôtes,  très sympa, elle parle français et italien car elle a vécu dans ces 2 pays, on mange bien et je leur montre les photos de la kinetic, il a fait la course  il y a 10ans et un ami a eux l'a fait cette année.

mercredi direction monterey, j'arrive tôt,  l'étape n'était pas longue,  je  profite pour visiter la ville et faire connaissance avec les écureuils terrestres, ils sont bien drôle,  encore mieux que les écureuils gris.

Le soir je loge sur un bateau, mon hôte n'est pas très bavard, il a fait un voyage de 4ans de l'Alaska a l'Amérique du sud en vélo et en suivant des chemins de terre 90% du temps...

il me donne une lampe, il bosse pour le fabricant, light and motion, super !

C'est ma 7eme nuits hébergé d'affilée, chez 6 personnes différentes,  un records, les rencontres c'est vraiment le point fort de ce voyage.

jeudi la côte redeviens sauvage,  aucune ville sur 100km, la route est escarpée et sinueuses, je reste dans un camping entre la falaise et l'océan.

aujourd'hui petite étape de 70km, je suis donc arrivé pour 13h, je mange tranquillement et j'en profite pour rediger ça,  la côte est a nouveau plate, sûrement pour un bonne partie des derniers jours, il me reste 4/5 étapes mais je vais prendre mon temps et passer plusieurs jours au mêmes endroits.

voilà pour l'instant !

Lire la suite

Kinetic sculpture race

31 Mai 2013

Ma kinetic race 2013.

Je reprends donc le résumé de mon week end à Eureka pour cette fameuse course.

D abords une petite explication, cette année c'était la 45ème édition donc ici c'est une vraie institution, à l'origine un père de famille avait fabriqué une machine roulante pour son fils, puis d'autres pour d'autres enfants, l'idée de faire une course est arrivée un peu après.

Il y a 3 principales épreuves,  le franchissement de dunes,  un parcours dans le port et une étape sur route de 20 miles.

Il y a pleins de règles plus ou moins facultatives, trop long a détailler et il y a aussi beaucoup de récompenses différentes.

Je suis donc arrivé samedi matin pour le départ,  pile à l'heure, énormément de monde, familles, enfants etc sont là pour admirer les sculptures, car oui il s'agit de sculptures roulantes.

Je suis le seul randonneur apparement,  je m'attendais a ce que cette course soit un événement connu mais non, d'ailleurs j'aurai pu facilement passer a coter.

Départ de la course, tour de chauffe autour de la place, tous le monde les encourage etc, je décide de les suivre, de toute façon ce jour là j'avais le temps.

Sur la route l'allure est modérée, ce n'est pas le point fort de ces machines qui pour certaines pèsent plusieurs tones je pense.

Sur la route il y a des ravitaillements organisés par les riverains c'est vraiment sympa.

Premier check point,  le parc de la plage, c'est aussi l'occasion de manger, boire des bières et écouter les groupes qui jouent, il y a toujours beaucoup de monde,  le soleil est de la partie, ça aide.

J'en profite pour discuter avec quelques personnes, et le propriétaire d'un magnifique vélo de rando fait sur mesure.

Début de l'épreuve de la dune, pas evident d'avancer dans le sable mou, chacun a sa technique mais une règle interdit de poser le pied a terre ou de se faire aider.

J'essaierai brièvement de passer avec mon vélo mais c'est purement impossible avec mes 35kg de bagages.

Je les retrouve à la sortie de la plage, là il faut descendre une dune assez raide, certains se renversent...

Ensuite direction le parc ou seront stationnés les sculptures ce soir, je fais connaissance des taxi girl, elles viennent de port townsend, une ville que j'ai traversé au nord de l'état de Washington.

Elles m'offrent une bière et un badge, c'est la coutume d'offrir des petits objets personnalisés.

Il est 18h l'heure de retrouver mon hôte du jour car oui tout se goupille bien j'ai un lieu tout proche pour rester ce soir.

J'arrive donc dans cette belle maison en bois dans la forêt,  il y a des invités et un barbecue organisé,  parfait, je me régale donc et passe une bonne soirée après cette belle journée.

C'est décidé le lendemain je reste à la course,  ils annoncent beau temps et il y a une grosse fête le soir et tous le monde campent dans un champs.

Dimanche matin il pleut... oups ce n'était pas prévu,  ce n'est pas grave j'y vais quand même,  mon hôte me demande si je veux revenir le soir, je réponds que non, trop gentille.

Du coup pas le choix, je dois rester à la fête.

Dimanche matin c'est l'épreuve de l'eau,  les machines doivent naviguer dans le port sur 2 km environ. Il ne pleut plus et le soleil apparaît !

L'épreuve se passe plus ou moins facilement mais toujours dans la bonne humeur.

Cette fois j'ai acheté des bières et des cookies pour pouvoir offrir à mon tour.

A midi je fais la connaissance d'un membre de l'équipe du pied géant,  on reparle du soir et je comprends que ce n'est pas forcément publique mais plutôt réservé aux equipes...

L'après midi c'est l'épreuve de la route,  30km, dont des passages sur la highway, genre de nationale 2 fois 2 voies !

Je continue a suivre le cortège et a remonter plus ou moins vite la fille de machine.

Je rattrape la team "gone fishin", parti pêcher,  composer de 2 scultupres, un gros poisson et un bateau, 2 pilotes et 4 ou 5 mécanos.

Bruck un des mécano discute avec moi, il est a fond sur les voyages etc il me demande si je viens a la fête,  oui !, mais j'apprends qu'il faut vraiment un pass... oups,

après quelques minutes CJ, la fille de la team en déniche un et me le donne!

Voilà je suis dans la team, invité a rester avec eux, sur place ils me disent qu'ils ont ce qu'il faut, nourriture,  boisson, etc parfait !

Je discute bien avec brent, en autre mecano qui a participé a la fabrication pendant des mois.

Bref on rigole bien sur le chemin, parfois je fais des blagues volontairement parfois non, mais on rigole quand même.

La route est assez longue mais on arrive au bout, sur le chemin controle des pass, ouf j'aurai vraiment pas pu passer sans, et voila l'arrivé,  une plage sauvage et un grand champ constellé de bouses fraiches !

Tout le monde s'installe, barbecue, tonelle, glacière bière,  une vraie fête a l'américaine.

Avec Bruck on fait le tour des stands,  c'est un peu la tradition,  il me présente partout, raconte l'histoire de mon voyage, de notre recontre, a chaque fois un peu plus enjolivée et il améliore aussi mes blagues, bref un parfait Wingman, un copilote!

Du coup on m'invite a manger a un stand, et là j'hallucine, un porcelet grillé,  des boulettes de viande, du poulet,  salades, pain, cocktail etc un banquet et ça uniquement pour le plaisir de partager, le lendemain j'apprendrai qu'il y a une médaille du meilleur hôte pour le féliciter de son travail mais ce n'est pas la médaille qui motive ces personnes là.

Bref des gens au top,  d'ailleurs Jim, le cuisto m'invite a m'arrêter chez lui au nord de san francisco.

La soirée se déroule donc comme ça,  nourritures,  musique, bières,  feu d'artifice et belles rencontres.

Plus tard il commence a pleuvoir et chacun s'abrite sous les tonelles et prêt des feux, il fait a peine plus de 10 degrés...

Je me couche a 3h bien fatigué.

6h du matin je me réveille,  de l'eau partout dans ma tente, le sac de couchage commence a être trempé... outch réveil difficile.

Il pleut toujours, on se traine un peu, on fait le tour des stands,  tous le monde se saluent, c'est normal, sauf qu'on m'appelle par mon prénom,  outch moi j'ai pas la mémoire des prénoms,  encore moins en anglais,

je me souviens quand même de Lady luck la reine du week end qu'on m'a présentée en début de soirée et de Casaundra, une charmente shoe girl avec qui j'ai discuté un moment, drôle de mémoire sélective !

On se traine un peu et on attends le départ de l'étape du jour, mais il y a trop de vent, nos sculptures ne peuvent pas roulet, trop risqué,  elles font la route sur la remorque et moi par la route.

on arrive a ferndale, un village qui a conservé son aspect victorien, il a d'ailleurs servi a plusieurs tournages de film.

on mange un bonne grosse pizza et je demande si ils peuvent m héberger, car sinon je dois prendre la route, pas de problème,  je vais rester chez Kit et Cj, du coup je reste jusqu'à la fin !

C est l'heure de l'arrivé officielle,  on passe la ligne tous ensemble devant une masse de spectateur et photographe,  ensuite on fait un tour au bar où se retrouvent les équipent,  il y a aussi la fanfare a l'intérieur. ..

Pour le dinner et la remise des prix il faut un pass, Lady luck me propose de m'en donner un, il est a 15 $, finalement je me débrouille sans.

A la remise des prix c'est bière gratuite, ici il y a une marque sui sponsorise les événements cyclistes, Fat tire, je récupère aussi des goodies.

Mon équipe gagne le prix du meilleure tonneau dans les dunes et celui de la sculpture la plus artistique et ça c'est la classe, du coup je fais un long discours devant 150 personnes "thank you".

La soirée se finis, on débarquent les sculptures et dodo !

Mardi matin debout a 6h, Kit dout aller bosser et moi reprendre la route, trop triste de laisser ça derrière moi !

Voila, "For the glory" c'est le dicton de la course !

merci a tous.

thank you people from humbolt county and the lost coast !

Kinetic sculpture race
Lire la suite

Californie

31 Mai 2013

Mardi 28 mai.

Retour sur mes premiers jours en californie.  

J ai passé le "frontière" entre l oregon et la californie vendredi après une nuit froide et humide qui n avait pas permis de secher mes vêtements... La journée commençait donc assez difficilement mais le soleil est rapidement arrivé comme pour fêter mon entrée en dans ce nouvel état..

La route jusqu'a la première ville, crescent city, est plate et champêtre,  mais après ça se gâte avec le début des Redwood, ces forêts de séqohia, imppressionnantes à voir, mais les photos ne rendent rien...

Je suis arrivé a Orick, petit hameau planté sur la route, et là je découvre mon hôte,  un sacré personnage, il me fait visiter le bus scolaire dans lequel je vais dormir et me montre ses annimaux et ses plans de canabis, et oui ici c'est autorisé et particulièrement dans les contés du nord.

  Il me parle des "indiens", c'est vrai que depuis quelques jours j'ai vu des villages indiens, faciles a reconnaître il y a toujours un casino,  c'est l'un des avantages qu'ils ont obtenus.  

Samedi matin je me prépare pour une petite journée de 50km environ, mon prochain hébergement est à Eureka.

Mais mon hôte du jour me dis qu'il y a une fameuse course qui commence aujourd'hui et dure 3 jours, d'après lui une course assez folle d'engin roulants propulsés uniquement par la force humaine.

Du coup sans tarder je prends la route et fonce vers le départ qui a lieu dans quelques heures, il fait beau et chaud, la journée s'annonce bien.  

Je vais consacrer un article uniquement a ces trois jours, ils le méritent bien.    

Donc 3 jours aprés soit ce matin, après 2 jours sans avancer j'ai repris la route, le temps était brumeux et mon esprit aussi, triste de laisser derrière moi des nouveaux amis, mais c'est le jeu du voyage, c'est lui qui crée ces rencontres et c est  lui qui vous en éloigne...  

Donc 7h du matin départ de Eureka,  pour une petite étape de 75km, c'est bien car j'ai pas trop de motivation...

Mais un étrange cocktail d'endomorphines apportées par le sport,  de soleil et de bon souvenirs m'a remis en forme, du coup j'ai enchaîné 2 étapes pour me retrouver près de Legget dans un camping.

Un cycliste rencontré il y a quelques jour arrive et je lui explique que j'ai passé 3 jours a Eureka et que j'ai fais les 150km aujourd'hui,  il me dit que je fuis fou, mais ça je le savais déjà !

Je lui explique la course etc, il a raté ça alors qu'il est passé a coté dimanche...  

Aujourd'hui j'ai donc rattrapé 1 jour sur les 2 non roulés, demain je veux faire pareil et je serais a nouveau dans mes plans, je veux être a San Francisco ce week end.

Californie
Lire la suite

Premières étapes sur la côte Est

15 Mai 2013

Mercredi 15 midi.

Je profite du wifi dans un mc do pour donner des nouvelles, ici mon tel ne passe pas et les wifi sont rares.

J ai passé les deux derniers jours sur Orcas island et san juan islands, 2 petites iles coincés entre le canada et le nord de l'état de washington.

Les paysages sont magnifiques, quand le soleil brille, et ces iles sont très "natures".

Par contre j'ai du mal a m'habituer a ce nouveau terrain de jeu,

Il n y a jamais de plat, soit ça monte sec et je transpire, soit ça descends et j'ai froid, c est une météo de montagne et d'océan a la fois.

Ce matin je me suis levé ave le jour,

D'un parce que je voulais prendre un ferry et de deux parce que les oiseaux font la fête de bon matin.

Je voulais passer du coté canadien avant de redescendre vers le sud mais j'ai changé d'avis a la dernière minute,  j économise 40 $ de ferry et ce soir arriverai au même point.

Demain c'est le début de ma descente vers le sud, j'ai environ 30 étapes devant moi.

Voilà le lien vers les photos de l état de Washington,  a ne pas confondre avec la ville de Washington.

https://picasaweb.google.com/113042049374793404567/WashingtonState

Premières étapes sur la côte Est
Lire la suite

Washington et Seattle

14 Mai 2013

Lundi 13, je profite d'un trajet en ferry pour revenir sur la semaine passée.

Après ma nuit dans ce camping très "calme" je me suis levé avec le soleil pour la plus longue étape de mon voyage, j'ai voulu arriver a washington en une étape,  270km dans la journée,  heureusement le temps était parfait et le vent avec moi. Les 100 premiers km étaient les meilleurs que j'ai eu a rouler jusquici, jolie petite route de campagne avec un revêtement parfait, la suite était moins sympa, longue ligne droite avec pas mal de dénivelé,  mais je suis bien arrivé a l'aéroport juste pour passer la nuit (blanche) .

Le lendemain j'ai fais la connaissance d Anthony,  un dijonnais qui vit prêt de washington, il m acceuille dans sa coloc pour une semaine de repos, visites, et évidemment un peu de fête.

Washington est une ville assez petite, je n'imaginais vraiment pas ça et une loie interdit les constructions de plus de 4 étages,  du coup la ville est vraiment aérée, c est agréable,  il y a aussi un grand nombre de musées gratuits et un zoo lui aussi très joli et gratuit.

Après cette semaine de repos j'ai pris un avion pour Seattle,  une dernière fois Anthony m'a rendu un grand service puisqu'il m'a conduit a l'aéroport car je me suis fais bloquer a l'entrée du metro, problème d'heure de pointe....

A Seattle je suis acceuilli par Vanessa, une cycliste et ici il faut être motivé car impossible d'éviter les collines, il y en a partout.

Le centre ville est pas mal mais le plus interessant reste les quartiers périphériques autour de la baie, en plus il fait un soleil radieu ce qui n'est pas forcement souvent le cas ici, la région est la plus humide des usa après Hawaï je crois, c est un peu notre bretagne !

Le seul point noir de Seattle est le grand nombre de sdf en ville, les parcs et certaines places sont a éviter le soir apparement...

On finit la journée autour d'un bbq et vanessa a même réparé mon grand sac (pour l'avion) qui avait vraiment rendu l'âme.

Encore merci !

En tout cas ici c'est une autre face des USA,  il y a bcp de cyclistes,  des pistes cyclables vraiment partout,  cette semaine il y a même un challenge pour que les employés prennent leur vélo toute la semaine.

Bref la côte Ouest commence bien.

Après Seattle j'ai pris la direction du nord, anacortes, 150km dans la journée avec un dénivelé assez fort, un peu dur pour une journée de reprise, je suis acceuilli par Pat et sa famille, c est mothers day aujourd'hui donc on profite d'un bon repas tous ensemble 15 personnes en comptant les enfants.

Le fils de Pat a vécu en france et a beaucoup voyagé,  sa fille a passé 5ans en Turquie et elle aussi connait bien l'Europe.

Aujourd'hui direction orcas island, une île des st juan islands, c est un archipel qu'il faut apparement visiter et parcourir en vélo,  en floride on m'en parlait déjà....

Washington et Seattle
Lire la suite

Jeudi 2 mai

4 Mai 2013

Une nouvelle soirée tranquile dans un camping donc une nouvelle occasion d'écrire quelques mots.

Après la nuit du 30 passée dans ce camping un peu spartiate je me suis réveillé sous un temps breton! Du vent et une fine pluie et ça pendant des heures, vent de nord nord/est et evidement je vais au nord est... c'est toujours la campagne, petites maisons et grands champs de céréales,  il y a aussi d'immenses étendues traitées au desherbant,  pas de pitié....

J'ai trouvé un hébergement de dernière minute a Virginia beach, je suis dobc motivé sur la route a l'idée d'une nouvelle rencontre et d'une bonne soirée.

Sur la route je passe chez walmart car mon mois de forfait de téléphone arrive a sin terme,  mauvaise nouvelle l'opérateur que j'ai est le pire pour la côte ouest, je dois donc changer, c'est con j'ai pris un téléphone compatible juste avec celui-ci... c'est pas grave je change quand même,  bref 50 € de perdu...

J'arrive a virginia beach, la plage est immense est assez belle, il n'y a personne,  normal il est 17h, il fait froid,  et il y a un vent de fou.

Je me dirige chez mon hote a 400m de la plage et là wahoo, une maison immense, j'avais compris en lisant son profil que c'est un personnage original !

Il a dans les 60ans,  retraité,  célibataire et il vit seul mais surtout il passe son temps a chercher les meilleures fêtes aux usa et dans le monde. Il revient juste d'une fête du canabis dans le colorado...

Il a créé u  site internet pour référencer les fêtes, Partyreptile.com

Sa maison est remplie de truc d'ado et de fêtard,  un billard, un babyfoot, 2 flipers, un jeu d arcade, un vrai cercueil pour les soirées haloween,  un vieu fauteuil de barbier etc etc, du coup j'ai fais pas mal de photos.

On sort boire des bières et manger dans un pub sympa je goute les fameuses ailes de poulet d'abord frites puis grillées....

Ensuite il me montre le repere ded cougard de virginia beach et effectivement elles sont bien là ! Une bonne petite soirée.

Aujourd'hui j'ai pris la route tranquillement avec un peu de soleil et vu que je vais vers l'Ouest le vent est plutot favorable, je pensais faire 80km j'en ai fait 110... la route était assez bonne, par contre je me suis perdu dans northfolk, plusieurs ponts et tunnels sont interdits aux vélos.  J'ai donc pris un ferry, 1, 5 $ pour 15min de navigation.

Il y a un peu de dénivelé,  pas grand chose mais avec mes 35kg de bagage c'est déjà dur, je vais essayer d'alléger mon chargement avant la côte Ouest...

Comme je passe mes journées sur la route je vois une tone de déchets chaques jours mais parfois des objets 'perdus', en floride jai vu 3 ou 4 casquettes sans m'arrêter et vers savannah une jolie, je ne m'arrete pas puis je regrette.. 1h plus tard une autre, cette fois je l'ai prise, comme neuve. Depuis je récupère ce que je trouve, une autre casquette, un tendeur neuf qui me sert bien, 2 mousses pour ne pas rechauffer sa bière,  des sangles, ce matin je vois une balle de baseball mais

Je ne m'arrête pas, je regrette et 30min plus tard je trouve wilson, une autre ball mais plus grosse que celle de baseball je crois.

Bref chaque jour je trouve un truc, je ne sais pas ce que je vais en faire, peut être proposer a mes hotes de choisir un souvenir...

Voilà c'est tout pour aujourd'hui, cette nuit il vas faire froid , 9 degrés, trop froid pour mon sac 15degrés... je vais dormir habillé je crois.

Bill

Bill

Lire la suite